Accueil
Mission
Historique
Fonctionnement
Réalisations
Charges
Formations qualifiantes
Espace bénévolat
Un petit tour virtuel au Daara de Malika
Nos partenaires
Liens - Divers Articles Sur Le Daara
Maintenant J'Agis
 

Réalisations


                                                                                                                                           English


INFRASTRUCTURES

Lors de son ouverture, le Daara comptait 8 dortoirs, 3 préaux servant de salles de classe et de bureau du directeur, 1 salle polyvalente réservée aux activités socioculturelles, 2 magasins à provisions et autres équipements, 1 cuisine, 1 buanderie, 1 ensemble avicole pour l’élevage de poulets et de pondeuses, un espace jardin pour la culture maraîchère et l’horticulture, 1 éolienne pour l’approv isionnement en eau à partir d’un puits (qui, à l’heure actuelle, a bien besoin de fonds pour son entretien).

                           

Au fil du temps et grâce aux contributions de généreux bienfaiteurs, le Daara s’est enrichi de nouveaux locaux :

1 poste de santé comprenant une salle de consultation, une salle de repos et de pansement, une salle faisant fonction de pharmacie et une salle d’attente.

La Fondation SONATEL (Compagnie de téléphonie) vient de le doter (juin 2007), d’un bloc sanitaire qui faisait défaut depuis de nombreuses années ;

8 salles de classes dont 6 construites et équipées par la Fondation AXA – Atout - Coeur (AXA Assurances), 2 salles, non équipées, don du Ministère de l’éducation du Sénégal, 1 bibliothèque équipée par l’Ambassade de France et un atelier de menuiserie qui a pu voir le jour grâce à l’assistance de la Fondation de France et de l’UNESCO sont venus compléter les locaux pour l’enseignement .

L’Association des époux et épouses de diplomates accrédités au Sénégal (CAEDAS), quant à elle, a été le maitre d’oeuvre pour la construction en mai 2006 d’une clôture de 548 mètres linéaires. Ceci permet à présent d’assurer la sécurité des enfants et des biens du DAARA. La section des femmes arabes du CAEDAS l’a doté de toilettes pour les externes (filles et garçons séparées).

En outre, avec l’aide de la Fondation SONATEL et France Télécom, une formation en informatique pour le personnel et les enfants du Daara a été initiée en

Décembre 2006. Par manque de locaux, un espace a été aménagé dans la bibliothèque pour l’installation, en réseau, de 10 ordinateurs de seconde main sur 18 (dons de la Fondation SONATEL, du Ministère de l’éducation du Sénégal et de l’UNESCO). Nous venons de réceptionner (août 2007) un serveur, envoyé par l’entreprise Tymis à Paris, pour le Centre communautaire d’apprentissage multimédia qui servira, entre autres, pour l’alphabétisation fonctionnelle des adultes afin de les doter des compétences nécessaires à une bonne gestion du Daara et se prendre en charge.

En parallèle, certains locaux de l’internat ont été transformés afin d’accueillir le bureau de l’intendant et 3 chambres pour les bénévoles. Les toilettes et salles de bain pour le personnel de l’internat ainsi que celles des enfants ont également été rénovées (août/octobre 2005).

La salle polyvalente a été transformée et rénovée grâce à l’assistance de la SICASS, Sénégal Négoce (entreprises privées) et entièrement équipée de 8 métiers à tisser grâce au soutien de l’UNESCO.

La Fondation SONATEL, en partenariat avec TOTAL énergie, a doté le Daara d’un système solaire pour son approvisionnement en électricité en 2003.

Présentement, la durée de vie des batteries étant à sa fin, le centre court de graves problèmes dus à la rupture de la chaîne de froid pour les aliments et le poste de santé.

Enfin, un local dédié à la formation en poterie/céramique est en construction et deux tours ont été commandées, grâce à des fonds de l’ONG Solidair’Action et des contributions collectées à Montréal et Québec. Les fondations pour un bâtiment devant loger le Centre communautaire d’apprentissage multimédia, le Cyber café, le télécentre, l’atelier de peinture, la salle d’exposition/vente des produits du Daara et des locaux d’accueil pour les bénévoles et formateurs ont été démarrées par un entrepreneur du bâtiment, parrain du Daara. Il faut cependant trouver des fonds pour tous les matériaux (ciment, bêton, fer, carrelage, peinture, portes et fenêtres, etc. ) ainsi que la main d’oeuvre.


Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (11 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=