Accueil
Mission
Historique
Fonctionnement
Réalisations
Charges
Formations qualifiantes
Espace bénévolat
Un petit tour virtuel au Daara de Malika
Nos partenaires
Liens - Divers Articles Sur Le Daara
Maintenant J'Agis
 

Fonctionnement

                                                                                                                                             English


ENSEIGNEMENT
Des outils pour restaurer l ’espoir

Fondé sur l’éducation globale de l’enfant dans le respect des traditions sénégalaises, il comprend le français, l’arabe, le Coran, le wolof, les mathématiques et les sciences naturelles afin de permettre aux élèves d’atteindre le niveau de l’enseignement public menant aux concours et examens officiels. Par exemple, les résultats du Daara sont souvent supérieurs à la moyenne nationale. Tous nos candidats au certificat d’arabe ont été reçus.
 

De plus, des activités sportives, artistiques et ludiques sont incluses dans les autres volets de l’éducation. Pendant les vacances un camp d’été est organisé avec l’aide de bénévoles venant de Belgique, de France, d’Italie et du Québec (Canada).

ENCADREMENT…
Recréer un univers familial

Le personnel permanent est au nombre de 21 dont 1 directeur, 4 enseignants de français, 2 enseignants d’arabe, 1 enseignant de wolof , 1 formateur en menuiserie, 1 surveillant d’internat, 1 intendant-comptable, 5 femmes responsables de la cuisine, du linge et de la propreté des locaux et qui jouent les rôles de grand-mère, maman/tante et grande soeur, 1 infirmier, 1 aide infirmière, 1 veilleur de nuit, 1 jardinier/coursier/gardien de jour, 1 responsable du poulailler. 1 chef licier et son assistante viennent deux fois /semaine pour les cours de tissage. Viendront s’y joindre, plus tard, les formateurs et artistes dans les domaines de la poterie/céramique, de la peinture sous/sur verre et de l’artisanat de récupération.

 



BENEVOLAT...La table du donner et du recevoir

Le Daara a toujours eu recours à des bénévoles. Le personnel en place est d’ailleurs bénévole en principe mais dans un pays où plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, c’est à dire avec moins d’un dollar/jour, il est difficile de faire du bénévolat pur. Nous donnons donc une allocation forfaitaire mensuelle pour aider ces personnes pour leur transport et contribuer aux dépenses du ménage. Par ailleurs, depuis 2004 des jeunes âgés de 18 à 25 ans venant de Belgique, de France, d’Italie et du Québec(Canada) apportent leurs contributions dans la formation des jeunes : enseignement du français, des maths, du volleyball, de la peinture, de la création artistique etc.

Par le biais de l’AIFA, de la chaire interculturelle de l’Université du Québec à Chicoutimi et d’autres institutions d’enseignement au Canada et dans le monde, nous espérons construire un pont de solidarité intergénérationnel et multiculturel afin de donner vie à la civilisation de l’Universel et la Table du Donner et du Recevoir tant appelées de ses voeux par le poète/président, L.S. Senghor, premier parrain du Daara.


Aujourd'hui sont déjà 10 visiteurs (20 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=