Accueil
Mission
Historique
Fonctionnement
Réalisations
Charges
Formations qualifiantes
Espace bénévolat
=> Année 2007
=> Année 2008
Un petit tour virtuel au Daara de Malika
Nos partenaires
Liens - Divers Articles Sur Le Daara
Maintenant J'Agis
 

Année 2007

                                                                                                                              English
 
Témoignages des bénévoles qui se sont succédés à travers les années au sein du Daara de Malika                   


Témoignage de Philippe Bishinga , Anne-Marie Fraser et Mélina Leclerc (Du Québec, Canada)

Nous sommes un trio de jeunes Québécois de 18 et 19 ans qui sommes allés faire un stage de bénévolat de trois à huit semaines au Daara de Malika lors de l’été 2007. C’est le sourire aux lèvres que nous nous rappelons les semaines trop courtes que nous y avons passées. Nous nous réunissons pour parler de notre expérience et chacun peut témoigner d’un aspect différent de ce séjour passé au Sénégal.

Anne-Marie, qui est la première à s’être rendue au Daara, souligne son stage principalement orienté sur l’enseignement aux 279 enfants qui ont la chance de suivre le cycle primaire. Philippe, le seul garçon de notre trio, se remémore plutôt le plaisir qu’il a eu à organiser des activités sportives et récréatives qu’il a mises sur pied lors du camp d’été 2007. Mélina pense, quant à elle, avec nostalgie à son expérience culturelle et d’apprentissage de la langue majoritaire au pays, le wolof, ainsi qu’aux liens précieux qu’elle a tissés autant avec les enfants qu’avec le personnel. Nous avons tous les trois pris un grand plaisir et retiré une immense satisfaction à jouer les rôles de grand frère et grandes sœurs temporaires pour le groupe de 48 jeunes garçons qui séjournaient à l’internat pendant le camp d’été. 

              Il est difficile de décrire avec des mots tout ce que ce stage nous a apporté, mais nous sommes tous d’accord pour dire que les semaines passées au Daara de Malika furent parmi les plus belles de notre jeune vie. Au quotidien,       chaque journée apportait son lot de surprises et d’apprentissages, mais chacune suivait le rythme de la réalité de la vie de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Par exemple, nous partagions trois fois par jour le repas avec tout le monde. Philippe mangeait avec les enfants et le personnel masculin, tandis que Mélina et Anne-Marie partageaient le repas autour du bol avec les femmes : quatre mamans et une grand-maman qui veillent à la préparation de la nourriture, la lessive et la toilette des enfants. 


            Cette expérience n’était pas uniquement une plate-forme d’échange avec les enfants et le personnel du Daara, elle nous a aussi permis de faire connaissance avec d’autres bénévoles venus de France et de Belgique.  Ce fut une illustration de la diversité culturelle et de la Table du donner et du recevoir encouragée dans le cadre de ces stages de bénévolat. À cet égard, nous voudrions mentionner l’apport de Caroline, venue de Marseille, pour former les enfants dans des activités de recyclage. Tout au long de l’été, elle est allée au dépotoir national situé en face du Daara,  et ce avec les enfants, afin de récupérer toutes sortes d’éléments pour ensuite créer des œuvres d’art. C’est ainsi qu’un totem (voir photo à gauche) accueille les visiteurs depuis le mois d’août 2007.

             Faire un stage de bénévolat au Daara de Malika est un rêve que nous souhaitons revivre et que nous conseillons à tout le monde. Malgré le fait que cette Maison d’accueil pour les enfants de la rue soit située près d’un dépotoir, l’environnement à l’intérieur des murs est sain et les lieux bien entretenus. À voir le sourire de ces enfants respectueux et l’esprit de solidarité qui règne entre eux, il est impossible de croire qu’ils viennent de milieux de pauvreté extrême, car on leur a créé un havre de paix et ils deviennent des privilégiés dans leur environnement.

 Finalement, l’accueil réservé aux bénévoles est tout à fait chaleureux, à l’image du peuple sénégalais. Vraiment, si le coût du billet d’avion n’était pas si élevé, nous n’hésiterions pas l’ombre d’un instant à repasser l’été 2008 dans ce contexte qui nous a tous tellement apporté!

 

 

 


Aujourd'hui sont déjà 10 visiteurs (14 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=